Léonardsau

Le Domaine de la Léonardsau

Photo aérienne du château de la Leonardsau AIRDIASOL_Rothan_DSC_7621Propriété de la Ville d’Obernai, ce domaine dispose d’un parc arboré de 9 hectares. Le château (façades et toitures) ainsi que le parc sont inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

 

L'Histoire du Domaine

  • Depuis le 13ème siècle et jusqu’à la Révolution, les prairies sur lesquelles s’est développé le Domaine de la Léonardsau appartenaient à la collégiale Saint Léonard.
  • Au début du 19ème siècle, le site est occupé par une blanchisserie (Bleiche) qui effectue le lavage et le blanchiment sur pré des toiles de chanvre. Celles-ci sont étendues sur l’herbe, arrosées à l’eau claire et exposées au soleil. Un mur d’enceinte et des guérites en maçonnerie pour les gardiens, dont il subsiste un exemplaire (au nord-est de la propriété), entourent le domaine pour empêcher tout vol. Le terrain est acheté par François-Joseph Bisch (1756-1831) et agrandi par son fils François-Xavier André (1793-1841), tous deux célèbres doreurs et graveurs de lames à la Manufacture de Klingenthal. La veuve de François-Xavier, née Elisabeth Hartrich reprend la succession jusqu’à sa mort en 1866.
  • En 1869, blanchisserie et foulon sont arrêtés victime de l’industrie moderne et l’ensemble du terrain est vendu à la Société Couleaux et Cie, qui avait acquis de l’Etat, en 1838, les aiguiseries et martinets de l’ancienne manufacture d’armes blanches de Klingenthal.
  • Le Baron De dietrichDe 1871 à 1918, l'Alsace est rattachée à l'Empire allemand. En 1896, Couleaux vend la propriété au baron Albert Louis Eugène de Dietrich (1861-1957). Le domaine de la Léonardsau tel qui est aujourd’hui résulte des travaux réalisés par le baron de Dietrich entre 1896 et 1950.
  • Le baron de Dietrich servant en 1914-1918 comme officier interprète dans l’armée française, le château est considéré comme bien ennemi et réquisitionné pour servir de résidence à différents Etats-Majors. Un des fils de l’empereur Guillaume II, le prince Eitel, y séjourne en avril 1915. Le mobilier et les collections d’art du Baron de Dietrich furent sauvegardés.
  • Pendant la deuxième Guerre Mondiale, de 1940 à 1944, le château est occupé.
  • 1950 : La propriété est vendue au Général Gruss, ancien gouverneur militaire de Strasbourg qui y habite jusqu’en 1968.
  • 1970 : La Ville d’Obernai achète le Domaine de la Léonardsau.
  • 1971 : Claude Chabrol y tourne le film “La décade prodigieuse” avec Orson Welles, Marlène Jobert et Antony Perkins.

En savoir plus

Le baron Albert Louis Eugène de Dietrich

Le Parc de la Léonardsau

Le Château de la Léonardsau

Visiter le Parc

Le Parc de la Léonardsau est ouvert (pas le château) au public, en libre accès, tous les jours de 8h à 19h. Il situé rue de Dietrich, à Boersch (67530).

Le Plan d'Accès

Menus principaux du site :