Aller directement au contenu principal

Réaménagement de la rue de Sélestat

Réaménagement de la rue de Sélestat

selestat4©linder_paysage

Conformément au programme approuvé par le Conseil Municipal en Juin 2023 et à l'avant-projet approuvé par le Conseil Municipal en Janvier 2024, la rue de Sélestat (4 500 M² environ) sera réaménagée en 2024 et 2025 selon les principes développés pour les rues Baegert et Dietrich, afin de former un ensemble urbain et patrimonial sobre et cohérent.

L'Avant-projet de réaménagement de la rue de SélestatEmprise du projet de réaménagement de la rue de Sélestat

L’aménagement mettra en valeur les continuités des liaisons piétonnes :

  • au droit de la Place Neher, entre le parking des Remparts et la rue du Marché
  • entre le rempart Joffre et le rempart Foch
  • aux carrefours avec les rues Baegert et Gouraud
  • au droit de l’accès à la Place des Fines Herbes

Le dimensionnement de la voie de circulation est basé sur les gabarits suivants :

  • voie à sens unique de circulation avec prise en compte de l’obligation de contre-sens cyclable: largeur 4 M sur le tronçon entre les rues Baegert et Gouraud,
  • voie à double sens de circulation : largeur 5,50 M sur le tronçon entre la rue Baegert et le rempart du Maréchal Joffre,
  • trottoir: de largeur minimale 1,80 M (sauf réduction ponctuelle au droit d’un obstacle), en rapport avec l’importance de la fréquentation piétonne du secteur et aux normes d’accessibilité PMR.

 

  • La priorité routière de la rue Baegert sur la rue de Sélestat sera maintenue.
  • Le positionnement de la bande de stop sera légèrement ajusté afin de tenir compte des girations des véhicules et de conserver la visibilité nécessaire.
  • Le gabarit actuel de l’emprise publique ne permettra pas de préserver l’intégralité du stationnement dont le maintien serait incompatible avec l’obligation de mise en accessibilité des trottoirs.
  • 2 places de livraison et 15 places VL dont 1 place PMR (zone payante avec 30 min gratuites) seront aménagées : 8 cases sur la place Neher, 7 cases sur rue au niveau de l’hôtel du Gouverneur. Le dessin des cases de stationnement sera intégré avec discrétion à l’aménagement du trottoir.
  • L’implantation des conteneurs à déchets, tributaire des possibilités d’intervention du véhicule de collecte, restera inchangée.

Budget

Le budget prévisionnel de l’opération est de 2 333 000 € HT

Planning des travaux

  • Diagnostic archéologique (estimation) : mai à juin 2024
  • Travaux sur le tronçon Baegert/Gouraud : juillet à octobre 2024
  • Travaux sur le tronçon Baegert/Remparts : janvier à mars 2024

selestat3©linder_paysage

Place Neher

  • Le réaménagement de la place Neher mettra en exergue le tracé de l’ancien canal qui traversait le centre historique et qui servira d’appui à l’aménagement des parcours piétons vers la porte du rempart.
  • Un double alignement d’arbres complétera ce traitement singulier, en offrant une zone d’ombrage et de pause.
  • La Ville d’Obernai sollicitera auprès du Service des Monuments Historiques l’élargissement dans le rempart médiéval de la porte piétonne donnant accès au parking des Remparts et créée dans les années 80.
  • Les abords de la Synagogue seront réaménagés en continuité de la place, de telle sorte à mettre en valeur les perspectives sur l’édifice.
  • Le mur de clôture séparant la Place Neher de la Synagogue sera partiellement démoli (sur environ 6 ML) de manière à ouvrir la perspective sur cette dernière.

Traitements de la rue de Sélestat

Le traitement de la rue de Sélestat reprendra les revêtements identiques aux rues Dietrich et Baegert :

  • récupération des pavés en quarzite, de couleur grès, pour la chaussée,
  • trottoirs en pavés de granit d’Ambiaut, de tonalité ocres clairs, ainsi que bordures basses également en granit d’Ambiaut soulignant les fils d’eau. Le trottoir sera rabaissé de manière à être presqu’à niveau avec la chaussée. La bordure basse du trottoir marquera un décrochement net permettant de différencier le cheminement piétons de la chaussée.
  • Les impasses seront traitées en enrobé noir avec fil d’eau central en pierre naturelle.
  • Au droit de la traversée des remparts du Maréchal Joffre et Foch, la chaussée et les trottoirs de Sélestat seront exceptionnellement traités en pavés porphyre de manière à prolonger visuellement le traitement actuel des deux remparts et rendre lisible la continuité de la promenade des remparts.

Traitements de la Place Neher

Place Neher

  • L’ancien tracé du canal sera souligné par un revêtement différencié en pierre de Luserne (gneiss) aux reflets brillants et aux tonalités gris clair légèrement vert-bleutées.
  • La place sera plantée de 6 platanes plateau dont le positionnement et la hauteur de couronne préserveront les possibilités d’implantation des cabanes du Marché de Noël.
  • Le rapport à l’eau de cette partie Nord de la place sera souligné par un jardin d’eau ainsi que par un jeu de brume à la belle saison (installation de brumisateurs) au pouvoir rafraichissant, ainsi qu’une mise en lumière singulière du jardin (jeu de couleurs).
  • Cet espace sera, par ailleurs tout du long, bordé de banquettes d’assise en granit.
  • Le parvis de la Synagogue sera valorisé par le prolongement du pavé en granit d’Ambiaut. Historiquement, le perron de la Synagogue était flanqué de jardins. L’aménagement remettra en place des plantations de part et d’autre de l’escalier principal. La signalétique du parcours historique de la ville sera réintégrée à cet aménagement.
  • Sur la partie Sud de la place Neher, le sol des parties circulées par les véhicules sera revêtu de pavés naturels en granit d’Ambiaut, avec l’insertion de joints gazon, facilitant l’infiltration des eaux pluviales et atténuant l’impact de la zone de stationnement.
  • Au débouché de la porte du rempart, un revêtement en dalles de gneiss et un espace vert marqueront le passage.

Désimperméabilisation des sols et lutte contre le réchauffement climatique

  • D’une façon générale, le parti d’aménagement, la palette de matériaux et de plantations, le dessin des revêtements, des largeurs de joints et du nivellement jouent un rôle important dans la performance environnementale d’un projet d’aménagement de voirie.

Ainsi, le projet a plus particulièrement tenu compte des préoccupations environnementales suivantes :

  • Le choix de revêtements clairs pour les trottoirs, présentant un albédo particulièrement favorable, limiteront l’effet d’absorption de chaleur ;
  • L’intégration du végétal, sous la forme de pavés à joints gazon (zone de stationnement place Neher) ou la création d’îlots de verdure densément plantés le long de la Synagogue, contribueront à augmenter la part des sols perspirants qui assureront à la fois une bonne infiltration ainsi qu’une évapotranspiration en période nocturne ;
  • Les dispositifs aériens de collecte des eaux de pluie contribueront à la gestion de l’eau : les rigoles de la place Neher déboucheront dans les espaces verts longeant le mur de la Synagogue ;
  • La palette végétale adaptée au réchauffement climatique et l’attention portée à la qualité des fosses de plantation garantiront le bon développement et la pérennité des plantations dans l’espace urbain ;
  • La plantation d’arbres dans la ville, tout en offrant de l’ombre (façade, banc, sol), favorise les phénomènes de brise urbaine. Sur la Place Neher et à chaque espace d’élargissement de rue non contraint par le passage des réseaux, la possibilité d’insérer un arbre a été exploitée : un sujet dans l’impasse en face de la ruelle des Fines Herbes, un sujet en bordure de chaussée devant l’hôtel du Gouverneur, 6 arbres place Neher.

Assainissement

  • Le réseau existant principal, datant des années 1960, sera conservé en lieu et place.
  • Un renforcement du réseau principal sera effectué par la mise en œuvre d’un collecteur en béton armé DN1000 entre la rue du Marché et le déversoir existant dans les douves, via la Place Neher. La traversée du rempart sera rendue possible par la réutilisation de l’ouvrage maçonné de l’ancien canal.
  • Une réfection ponctuelle des tronçons défectueux pourra être faite, soit par remplacement, soit par chemisage.
  • L’intégralité des branchements existants d’eaux usées et d’eaux pluviales seront repris en PVC DN160. Des regards de branchements seront installés pour chaque réseau en pied de chaque façade.
  • En l’absence de solutions d’infiltration, les eaux de voirie seront collectées et rejetées dans le collecteur unitaire existant.
  • Les eaux de bâtiment seront collectées en pied de bâtiment et rejetées dans le collecteur existant.

Réseau d’eau potable

  • Les réseaux existants seront entièrement renouvelés.
  • Les canalisations principales seront remplacées en lieu et place, soit par des canalisations en fonte pour la rue de Sélestat, soit par des canalisations en PEHD dans les impasses. L’intégralité des branchements seront repris entre les réseaux principaux et les bâtiments avec des canalisations en PEHD.
  • Une fontaine à eau sera raccordée sur le réseau d’eau potable et mise à disposition des passants.
  • Un équipement de brumisation sera installé Place Neher, en accompagnement des aménagements paysagers. L’ensemble du système de brumisation sera conforme notamment au décret de 2017 pour la protection contre la légionellose.
  • Les poteaux de défense incendie existants non conformes seront repris pour les éloigner des bâtiments et les remettre aux normes.

Réseau public d’électricité

  • L’enfouissement et le renforcement des réseaux d’électricité sont étudiés actuellement par Strasbourg Electricité Réseau (SER).
  • Le concessionnaire engagera une concertation préalable systématique avec l’ensemble des abonnés (environ 37) afin d’étudier, au cas par cas, le repositionnement du branchement et le remaniement des colonnes intérieures dites montantes.
  • Les abonnés ne supporteront aucune charge financière : selon les modalités usuelles, SER supportera l’intégralité du coût de renouvellement du réseau public et la collectivité à l’origine du projet de réaménagement conservera à sa charge les travaux de modification de la colonne privative (réseau primaire entre le compteur et le TGBT ou tableau principal). Le coût à charge de la collectivité est évalué à 60 000 € H.T.
  • Dans le cadre de ces travaux de renforcement électrique, Strasbourg Electricité Réseaux mettra en place un poste de transformation haute tension supplémentaire, qui sera implanté face aux salles de la Décapole (Place des Fines Herbes), sur domaine public communal.
  • Les travaux resteront sous la maîtrise d’ouvrage de SER. Les travaux feront l’objet d’une convention technique et financière adressée à la Ville d’Obernai pour la prise en charge des coûts de reprise des distributions primaires privatives ainsi que la mise à disposition et la constitution d’une servitude pour l’emprise du poste de transformation.

Eclairage public et mise en lumière

  • L’ensemble du réseau d’éclairage public sera repris.
  • Le câblage de distribution du réseau actuel, qui se déploie en parallèle du réseau électrique aérien puis transite au sein des propriétés privées, présente un état d’obsolescence ne garantissant plus le niveau de sécurité électrique attendu.
  • Des fourreaux TPC enterrés seront mis en place sous chaque trottoir et des boites de jonction seront mises en place au niveau des remontées de façade.
  • Les appliques en façade seront remplacées par des lanternes de technologie LED 4 faces contemporaines sur applique, selon le modèle identique aux rues Dietrich et Baegert.
  • L’interdistance entre les luminaires actuels étant trop importante pour assurer un éclairement non-éblouissant et homogène, la possibilité d’implantation des points lumineux complémentaires sur façades privatives devra être sollicitée auprès des propriétaires des bâtiments concernés.
  • L'ensemble des remontées et des cheminements de câbles circulant sur les façades privatives seront dissimulés (câbles peints).

Sur la Place Neher, l’installation combinera plusieurs matériels distincts :

  • des colonnes polyvalentes regrouperont les fonctions d'éclairage, de sonorisation et les systèmes de projecteurs à Gobo pour la mise en lumière de la tour du rempart et des façades de la Synagogue ;
  • ponctuellement, des encastrés de sol complèteront l'éclairage du passage du rempart et de la façade de la Synagogue. Les puissances et distributions lumineuses seront maîtrisées et limiteront les éblouissements ;
  • d'autres projecteurs à Gobo dissimulés en partie haute permettent de compléter l'éclairage latéral de la Synagogue tout en supprimant toute fuite de lumière au-delà de l'édifice ;
  • des bornes de distribution électrique escamotables seront installées sur la place Neher pour des évènements ponctuels et le marché de Noël. Elles seront raccordées sur une nouvelle armoire.

Réseau Gaz

Le réseau de distribution Gaz de la rue de Sélestat ayant fait l’objet d’un renouvellement récent, Gaz de Barr ne prévoit pas d’intervention sur le réseau public dans le cadre du projet de réaménagement.

Réseau télécommunication

Orange procédera dans le cadre des travaux à un enfouissement des principales traversées de rue afin d’effacer la visibilité du réseau, en coordination avec Rosace pour la fibre optique.

Vidéoprotection

  • Dans le cadre du programme de renouvellement des équipements de vidéoprotection urbaine conduit en 2024 sur l’ensemble de la commune, 2 caméras seront installées aux abords de la Place Neher.
  • Elles permettront la surveillance de l’ensemble des flux circulant sur la rue de Sélestat, la rue du Marché, la Place Neher et le parvis de la Synagogue.

 

L'O Espace Aquatique
En savoir plus
Camping municipal
En savoir plus
Menus principaux du site :